Page d'acceueil Questions




Pourquoi ne trouve-t-on pas les "Contes de la Maison Blanche" et autres de tes livres en Librairie?"

Parce que ce serait plus cher pour toi et moins rentable pour moi.

Comment ça ?

Pour pouvoir diffuser un livre en librairie, il faut d'abord être affilié à un réseau de diffusion, comme Dillicom par exemple. Ceci n'est pas gratuit et ces frais seront forcément calculés sur le prix de revente.
Ensuite, il y a la marge du libraire, qui varie de 30 à 50 % du prix de revente. Ne pas oublier aussi les frais d'envoi des livres au libraire.

Pour exemple:
Si toi lecteur, tu voudrais t'acheter un exemplaire de "Riverboat" en libraire, il te coûterait 8 Euros minimum. Dans ces 8 Euros il y a les frais d'impression, ceux de Dillicom, la marge du librairie, les frais d'envoi - et 0,50 centimes de marge pour moi, l'auteur.

En revanche, si tu m'achètes un exemplaire direct, il te coûte 2,50 (+ frais de port éventuels) et la marge pour moi est de 1,50!
On y gagne tous les deux !

Oui mais, une présence dans les librairies aiderait à faire connaître tes œuvres, non?

En théorie : oui, en pratique : non.
Le marché est saturé. Les libraires sont très prudents quand à l'acquisition de nouvelles publications, surtout si il s'agit d'œuvres peu connus, de petits éditeurs, voir autoéditions.
Bien souvent, les exemplaires commandés ne sont pas mis en avant dans le magasin, mais cachés quelque part dans les rayons arrières où nul ne les trouvera. Là, ils restent invendus jusqu'à faire l'objet d'un retour à l'éditeur. Que des frais pour rien.

Conclusion: Comme pour les légumes bio et autres produits régionaux: Le mieux est d'acheter en direct chez le producteur. Donc soit chez l'auteur, soit chez l'éditeur, si il y a. Le fait de sauter la filière de diffusion vous fera faire bien des économies et en plus, vous aurez une relation directe avec l'auteur.